28/01/2010

Sam (hmmMMmm!)ossas végétaliens

Ou Petits chaussons aux légumes

D'habitude, j'évite de me lancer dans de grandes préparation culinaires. Cette recette ne déroge pas à la règle "pas plus de 30 min de préparation", et en plus, y en a toujours pour le lendemain.
Idéal pour les snacks et les pique-nique, oué!



Sam(hmmmm!)ossas (végétaliennes)




Pour 12 chaussons

Farce:
-200g de petits pois
-200g de pois chiches germés
-2 pommes de terre moyennes
-1/2 cuillerées de curcuma, de cumin, de coriandre en poudre
-gomasio
-1 càc de sucre
-1 càc de jus de citron
-quelques feuilles de coriandres fraîches hachées

Pâte:
-125g de farine T80
-1 càS d'huile de colza
-1 pincée de gomasio
-1 pincée de curcuma
-1/2 verre d'eau

Vaghar:
-2 càS d'huile de colza
-1/2 càc de graines de fenugrec 
-1 càc de graines de moutarde
-1/2 càc de graines de cumin
-2 gousses d'ail
-gingembre fais, en quantité égale que celle de l'ail
-1 petit piment vert

Malaxer la farine avec les autres ingrédients de la pâte et laisser reposer pendant la préparation de la farce.

Dans l'huile chaude, incorporer dans l'ordre: les graines de fenugrec, de moutarde, de cumin et les épices fraîcheshâchées (ail, piment, gingembre).
Ajouter ensuite les pommes de terre coupées en petits morceaux avec un petit peu d'eau, les petits pois, les pois chiches, ainsi que le gomasio et les poudres.
Lorsque les légumes sont bien cuits (tendres sous la fouchette), ajouter le sucre, le jus de citron et les feuilles de coriandre.

Avec la pâte, faire des petites boules de la grosseur d'une noix que l'on aplatit au rouleau afin d'obtenir une galette ronde, au centre de laquelle il faut placer une càc bombée de farce.
Plier la galette en 2 et bien refermer les bords.

Faire cuire au four à 200°C pendant 15 minutes.


decoration



14:59 Écrit par Anko dans Dans ma cuisine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vegan sale |  Facebook |

26/01/2010

Clifford D. Simak "City"

51JDMBD1R0L._SS500_

Et oui, pour le moment je suis plus à la lecture qu'aux recettes, ce qui ne veut pas dire que je ne cuisine pas!=p

J'ai un peu dévié de ma lecture du moment parce que le film Avatar m'a rappelé une de mes nouvelles préférées. Le "City" de Simak m'a profondément marquée au moment où je l'ai lu.

Avec les avancées robotiques fulgurantes, les Terriens (Américains?) se sont vite familiarisés avec leurs nouveaux domestiques de métal et de câbles. Pour eux, comme pour ceux de l'Univers d'Asimov, les robots sont de plus en plus considérés par certainc comme des membres de leur famille.
Parallèlement, les chiens ont aussi connu un bon dans leur évolution. Leur place est passée de companion fidèle à ami sincère, presque égal à leur maître.
Et naturellement, chiens et robots construisent une relation basée sur le respect mutuel, excluant parfois l'Homme de leurs sages conversations.

Le livre évolue en nouvelles, qui constituent l'histoire de l'évolution de chaque race. Les Robots remplaçant les chiens, lesquels remplaceront l'Homme sur Terre. Et , bien plus tard, les chiens aimeront se rappeler de vieilles légendes d'une des dernières familles à quitter la Terre, les Webster et de leur fidèle serviteur, Jenkins.
Et que devient l'humanité? Elle fuit vers une autre Planète, elle a trouvé une planète où vivre, la Terre étant trop pleine de résidus chimiques, trop vieille, trop peuplée. Et surtout, l'Humain est las de son ancien foyer. La dernière partie raconte la fuite des êtres humains vers Jupiter, terre promise où, gratuitement, on peut se faire transférer dans le corps massif et éternel d'un Jovien, l'atmosphère de gaz acides et de tempêtes ammoniaquées étant toxiques pour le faible organisme humain.

Avant que le dernier Webster (=humain chez les chiens) ne parte, il charge les chiens et les robots de continuer à entretenir l'histoire-légende des Humains, surtout pour ne pas que les désastres engendrés par leur bêtise ne se reproduise.

Ce livre est fascinant pour quelqu'un comme moi à une époque, et comme Simak qui, en 1944  est le témoin plus qu'impliqué des errances et de la dévastation que l'Humanité peut entraîner.
Une nouvelle qui se veut une fuite dans un monde idéal, laissant derrière soi l'intolérance et la violence.

J'ai récemment illustré le Jovien tel que je l'imagine, bien que Simak ne donne qu'une vague idée de son aspect

16:50 Écrit par Anko dans Lectures, écoutes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : science-fiction |  Facebook |

24/01/2010

John Irving "A Widow for one Year"

john irving

Ruth Cole, l'héroïne de ce livre est une petite fille dans la première partie, en 1958.
Son père est enseignant en littérature et auteur de livres pour enfants assez connu, malgré le fait qu'il préfère de loin le dessin.
Et il aime particulièrement croquer (dans tous les sens sens du terme) les jeunes mères et épouses désabusées de ses collègues. Sa femme, Marion, la mère de Ruth est au courant de ses aventures et, si ça la préoccupe, son esprit est entièrement envahi par la mort tragique de ses 2 fils adolescents dans un accident de voiture.
A l'été 1958, Ted Cole engage Eddie, un garçon de 16 ans pour être son assistant. En vérité, Eddie découvre qu'il est là pour satisfaire Marion.
Cette aventure aura d'autres effets de ceux escomptés par Ted, Marion finissant par les quitter tous les 3 à la fin de l'été, les marquant jusqu'à la fin de leur vie.

La 2eme partie du livre se passe en 1990.
Marion n'a plus donné de nouvelles depuis plus de 30 ans. Ruth est devenue une auteure célèbre à son tour.
Par hasard, elle rencontre Eddie, qui quant à lui n'a jamais sû faire une croix sur son histoire avec Marion.
Ruth est sur le point de se marier avec son éditeur, mais elle est témoin d'un crime lors d'une session de signature de son dernier livre à Amsterdam.

La 3eme partie du livre a lieu en 95, et rassemble les pions d'une façon tordue typiquement John Irvingeste.

Mon avis:
Irving écrit et réfléchit de manière tout à fait contemporaine, sa narration est sautillante, avec de nombreux rebondissements, plutôt que linéairement ascendante.
Déjà dans ses premiers livres ("The World accoding to Gap"), il révèle ses personnages d'une manière tout à fait surprenante et nouvelle, les détaillant plutôt dans leur humanité que dans leur vie sociale. C'est comme ça qu'on apprend que Garp et sa mère sont en fait des auteurs connus, bien après qu'on les connaisse en profondeur (généralement, c'est l'inverse).

La communication entre les sexes et les relations idéalisées entre hommes et femmes, ainsi que leur manque de communication est une de bases de la narration d'Irving, qui traite de sujets tragiques (mort, suicide, maladie) d'une manière tout à fait innovante à son époque.

De plus, on découvre en apprenant à connaître les personnages, qu'Irving les aime et les respecte dans leur humanité, et justement au nom de cette humanité, nous lecteurs sommes prêts à tout leur pardonner. Cette nouvelle douce-amère sur fond de comique moderne et attendrissant en est la preuve.

 

Pour la review d'album que j'ai écouté et ré-écouté, c'est Auf Der Maur, il le fait mieux que moi

19:04 Écrit par Anko dans Lectures, écoutes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/01/2010

Crème pour le contour des yeux du chaudron

Le grand âge arrivant (et oui), je sens que la peau de mes yeux devient plus fragile. Et quand, en plus il fait un vent à décorner les vaches dehors, plus le gel, c'est la cata!

Voilà donc une crème simple à utiliser sans modération

INGREDIENTS

-15g de lanoline

-15g de cire d'abeille

-3cl d'eau de rose

-13cl d'huile de coco

 

Faire fondre la lanoline et la cire au bain-marie.

Chauffer l'eau de rose  dans un autre contenant.

Verser l'eau de rose et l'huile dans le mélange de lanoline et de cire et battre avec une cuillère en bois.

Quand la préparation est refroidie, la verser dans un petit pot hermétique.

SDC11413

 

 

10:15 Écrit par Anko dans L'herboristerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2010

Cupakes végans

cupcake_bombon

La mode des cupcakes saupoudrant internet comme une traînée acidulée et odorante, je me réjouissait d'avance d'y goûter.
Hélas, trois fois hélas, rien de rien dans mon coin! C'est un des désavantages du web, on a l'impression de vivre à San Fransisco pour se rendre compte que, hé bé non ma poule!
Tu peux toujours courir pour les trouver, tes upcakes, et végans de surcroît!
Restait la soluce de les faire moi-même....et voilà!

(adaptés de la recette trouvée sur boutell.com)

3 tasses de farine T80
2 tasses de sirop d'agave
6 CàS de poudre de caroube
2 càc de bicarbonate
1 càc de sel
3/4 de tasse d'huile de colza
2 càc de vinaigre de riz
2càc d'extrait de vanille
1 tasse + 1/2 d'eau

Nappage végan nature

 200g de tofu soyeux
450g de sucre de canne non raffiné
1 càc d'extrait de vanille
3 càS ou plus de lait de riz


Cupcakes

Mixer tous les ingrédients secs.
Ajouter les ingrédients liquides et bien mixer (si trop liquide, ajouter 1/2 tasse de farine)
Verser la préparation dans un moule à cupcakes
Cuire dans un four préchauffé à 350°C pendant 20min
Une fois refroidis, placer au congélateur pendant 2 heures avant de servir.

Nappage

Mettre tous les ingrédients dans un mixeur jusqu'à obtenir une constistance crémeuse

 

Sur l'image, à côté du cupcake se trouve une petite chose bien bonne et facile à confectionner dont je donnerai la recette bientôt

09:15 Écrit par Anko dans Dans ma cuisine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vegan sucre |  Facebook |

13/01/2010

Sauce au fromage sans fromage végane et crue

Ingrédients

-1 tasse d'eau
-2 gousses d'ail
-1 CàS de jus de citron frais
-1 poivron rouge coupé en morceaux
-1 tasse de graines de chanvre
-1/2 tasse de levure maltée
-1CàS de poudre de chili bio (parce que les non bio, c'est souvent beurk beurk)
-2 càc de tamari
-1/2 càc de fleur de sel
-1/3 càc de poudre d'ail
-1/3 càc de poivre
-1/3 càc de curcuma

Placer le tout dans un blender et mixer 30 secondes

Utilisation: sauce tacos ou a dips

Cette recette est appelée "crue" parce qu'aucun des aliments (à part les épices) n'a été soumis aux dégradations qu'engendre la cuisson.


Et un ptit dessin en prime, parce que les photos tout le temps c'est monotone

ter


09:30 Écrit par Anko dans Dans ma cuisine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vegan sale |  Facebook |

12/01/2010

Recette de purée de patates douces hyper fastoche

Pour 5 personnes

2 grandes patates douces, déjà épluchées, découpées en gros carrés et cuites à la vapeur
2 échalottes émincées 
1/3 de tasse d'hummus
3-5 gousses d'ail émincées
1 grande carotte coupée en petits carrés
1 càS d'huile de colza
1/4 de tasse de jus d'orange frais
1/2 tasse de persil coupé (pas pour moi, je déteste ça)
2 CàS de sirop d'érable

On peut rajouter 1 tasse de n'importe quelle herbe aromatique hachée ou 1CàS de n'importe quelle épice, au choix

-Dans un grand bol, écraser grossièrement au presse-purée tous les ingrédients, excepté les carottes et le persil.
-Parsemer de levure maltée et d'une poignée de gomasio
-servir tiède

Désolée, point de photo cette-fois, les piles de mon appareil photo m'ont lâchées

11:00 Écrit par Anko dans Dans ma cuisine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vegan sale |  Facebook |