29/03/2007

L'avancement du jardin, 2 ème partie.

 Hier, on s'est attaqués au fond du jardin qui, pour cause d'anciens locataires bordéliques était un vrai dépotoir.
Enfin, zhom a trié en pestant, jurant et hurlant de douleur ( normal, les ronces et les orties lui en veulent à mort....). Entre les planches, les briquailles, les vieux pneus, un tas de cendres (??), y  avait du boulot. Hier, ça a fait 2 aller-retours au parc à container. Et c'est pas fini....

Pendant ce temps, je faisais un sort au coin broussailles-lilas, ou j'ai eu aussi mon lot de mauvaises herbes qui griffent et piquent, l'aloe vera a fait des heureux! Bref, j'ai taillé ces sales bêtes, euh je veux dire les lilas, dénoué les ronces et autres joyeusetés qui s'y étaient entortillées. Au sol, arrachage de racines multi-résistantes et retournement à la binette (pourquoi ai-je attendu aujourd'hui pour acheter une griffe, didju!). Résultat, une magnifique terre poudreuse et bien noire sur 30 cm de profondeur, tout à fait appropriée pour mes passiflores, mes violettes sauvages(découvertes dans un coin de pelouse et religieusement déterrées), plus d'autres plantes gentiment offertes par ma collègue Marie. Oh, et j'ai trouvé, planqués entre 2 pousses de lilas, 2 rosiers nains!

Devant la fenêtre de la cuisine, j'ai découvert un parterre qui serait idéal pour accueillir ma haie de lavande et mes coccinelles, ainsi que mes plantes aromatiques. Horreur! L'endroit est recouvert d'une couche épaisse de petites pierres à sentier. A la deuxième brouette, Josh étant fatigué (l'était 18h quand même...), j'ai abandonné, en me jurant de revenir demain à l'aube!

J'ai aussi aménagé une partie de mon potager en carrés. Le dispositif est en place, mais je n'ai eu le temps de planter que mes fraises et la ciboulette. Dès que j'ai le temps, je planterai les poireaux, panais, bettes et épinards qui attendent sagement dans ma boîte à semis.

Et devinez quoi, le boulot est loin d'être fini! La bande de terre située sur le côté de la maison et de la terrasse, qui comprend un grand noisetier, attend d'être retournée et aménagée. Et la buanderie qui jouxte la maison doit être refaite de fond en comble. Bref, avec le fond du jardin et le reste, nous allons être joyeusement occupés jusqu'en septembre.

Faudra quand même que je poste quelques photos, ça vaut le détour....

21:02 Écrit par Anko dans Dans mon jardin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.